épervier

épervier
(é-pèr-vié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des é-pèr-vié-z avides) s. m.
   Oiseau de proie dont on se sert dans la fauconnerie (accipiter nisus). Lâcher l'épervier.
   Les personnes distinguées par leur naissance, hommes et femmes, portaient toujours un épervier sur le poing, SAINT-FOIX Ess. Paris, Oeuvres, t. IV, p. 238, dans POUGENS.
   Terme de pêche. Filet à prendre du poisson, ainsi dit parce qu'il prend le poisson comme l'épervier prend les oiseaux. Jeter l'épervier. Coup d'épervier.
   Nerfs de l'épervier, cordes qui servent à retenir ce filet en le lançant et à le serrer quand le poisson est pris.
   Terme de chirurgie. Bandage destiné à maintenir un appareil appliqué sur le nez.
   Fig. Usurier, homme âpre au profit, à la curée.
PROVERBES
   C'est un mariage d'épervier où la femelle vaut mieux que le mâle, se dit d'un mariage où la femme est plus habile, plus agissante que le mari ; parce que, dans les éperviers, les faucons, et, en général, les oiseaux de proie, la femelle est plus grosse et plus forte que le mâle.
   On ne saurait faire d'une buse un épervier, c'est-à-dire on ne saurait faire d'un sot un habile homme.
   On disait encore très communément, au XVIIe siècle, éprevier :
   L'éprevier se couvre de plumes, étendant ses ailes vers le midi, SACI Bible, Job, XXXIX, 26.
   XIe s.
   Plus est isnels qu'esprever ne aronde [hirondelle], Ch. de Rol. CXV.
   XIIe s.
   E Richarz d'Ivecestre fu l'un des mesagiers, Qui al rei Henris ert [était] ses privez conseilliers.... E al rei Loewis porta dous [deux] espreviers, Th. le mart. 53.
   XIIIe s.
   Là veïssiez les troi si fierement aidier, Aussi come l'aloe fuit devant l'esprevier, Vont li Ture après aus [eus], nes [ne les] osent aprochier, Ch. d'Ant. VII, 83.
   XIVe s.
   Les plus fors espreviers font leurs aires sur bas arbres, Ménagier, III, 5.
   Au lier et au deslier te tien saisy de l'esprevier, ib. III, 2.
   XVIe s.
   Que l'heur des armes estoit journalier, qu'ils ne vouloient se condamner à une pareille mort, comme ils meriteroient en se rendant esparviers de bourreau, ou valets de gens en robe longue, D'AUB. Hist. II, 275.
   Provenç. esparvier ; espagn. esparabel ; ital. sparviere, sparaviere ; du germanique : ancien haut-allem. sparvari, épervier ; allem. Sperber ; rattaché au goth. sparva, moineau ; allem. Sperling ; angl. sparrow, même sens, les noms d'animaux permutant souvent de l'un à l'autre. Les étymologistes y admettent un radical spar, lancer, sanscr. sphar, se mouvoir, en grec, le terme se traduit par s'agiter.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • épervier — [ epɛrvje ] n. m. • esprevier 1080; frq. °sparwâri I ♦ 1 ♦ Oiseau rapace diurne (falconiformes) de taille moyenne. Épervier dressé pour la chasse au vol. Chasse à l épervier. 2 ♦ Fig. Polit. Faucon. II ♦ (1328; de l idée de « prise soudaine »)… …   Encyclopédie Universelle

  • Epervier — Épervier Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Épervier — Pour les articles homonymes, voir Épervier (homonymie). Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Épervier » s applique en français à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • ÉPERVIER — s. m. Oiseau de proie, dont on se sert dans la fauconnerie. Lâcher l épervier. Prov. et fig., C est un mariage d épervier, la femelle vaut mieux que le mâle, se dit D un mariage où la femme est plus habile, plus agissante que le mari. Prov. et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉPERVIER — n. m. Oiseau de proie que l’on dresse pour la chasse au vol. Lâcher l’épervier. Prov. et fig., On ne saurait faire d’une buse un épervier. D’un esprit lourd, on ne peut faire un esprit vif. Il désigne en général Divers oiseaux de proie. Il se dit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • épervier — nm., émouchet, (mâle) : wé nm. (Saxel), wéva nf. <aigle> (Annecy 003) ; moushè nm. (Albanais 001, Leschaux 006), moshè (003, Arvillard), moshêt (St Martin Porte), moustè (Albertville 021), mochet (Albanne) ; éparvî nm. (Cordon 083) ; ayé… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • épervier — tikrieji vanagai statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Accipiter angl. goshawk; hawk vok. Habicht, m; Sperber, m rus. ястреб, m pranc. autour, m; épervier, m ryšiai: platesnis terminas – vanaginiai siauresnis terminas –… …   Paukščių pavadinimų žodynas

  • Épervier (oiseau) — Pour les articles homonymes, voir Épervier. Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Épervier » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • Epervier d'Europe — Épervier d Europe Pour les articles homonymes, voir Épervier (homonymie) et Mouchet (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Epervier (X-Men) — Épervier (X Men) Pour les articles homonymes, voir Épervier (homonymie). Épervier (Thunderbird) est un personnage de bande dessinée de l univers des comics de Marvel. Ce super héros fait partie de l équipe de jeunes mutants nommée X Men. Épervier …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”