obligé

obligé
obligé, ée
(o-bli-jé, jée) part. passé d'obliger.
   Lié par quelque chose dont on ne peut se dégager.
   Elle sera obligée à son voeu ; et elle accomplira effectivement tout ce qu'elle aura promis et juré, SACI Bible, Nombr. XXX, 45.
   Je me retire pour ne me voir point obligé à recevoir ses compliments, MOL. G. Dand. II, 11.
   Je me tiens obligé de vous désabuser, PASC. Prov. IV.
   Quoique personne n'ignore les grandes qualités d'une reine dont l'histoire a rempli l'univers, je me sens obligé d'abord à les rappeler à votre mémoire, BOSSUET Reine d'Angl..
   Il avait créé des officiers obligés à porter du secours [en cas d'incendie], FONTENELLE Czar Pierre..
   Qui est d'usage, qui est commandé par l'usage, dont on ne peut se dispenser. C'est le complément obligé.
   En musique, partie obligée, partie qu'on ne pourrait retrancher sans gâter l'harmonie et surtout sans détruire le chant. Ouverture pour piano et violon obligé. L'opposé d'obligé est ad libitum, par exemple : première symphonie de Beethoven arrangée pour le piano avec violon obligé et violoncelle ad libitum. Récitatif obligé, récitatif accompagné et coupé par les instruments, par opposition à celui qui n'est accompagné que de simples accords de piano et de basse.
   Attaché par un lien de reconnaissance ; qui a une obligation.
   L'abbesse lui fait réponse qu'elle et ses filles se sentent infiniment obligées de ses bontés, PATRU Plaidoyer 5, dans RICHELET.
   Il y a des âmes basses qui se tiennent obligées de tout, et il y a des âmes vaines qui ne se tiennent obligées de rien, ST-EVREM. dans GÉNIN, Dict. de Molière..
   Je vois bien que vous vous intéressez pour l'Église ; vous lui êtes bien obligée ; il y a seize cents ans qu'elle gémit pour vous, PASC. Lett. à Mlle de Roannez, 1.
   Elle [Mlle de Méri] me témoigna l'autre jour qu'elle savait en gros les malheurs de mon fils... je me tins obligée de cette curiosité, et je lui contai tout le détail de nos misères, SÉV. 6 nov. 1680.
   Je vous suis fort obligé de votre attention, de la peine que vous avez prise, c'est-à-dire je vous suis fort redevable.
   Hé ! mon Dieu ! nous vous serons obligées de la dernière obligation, si vous nous faites cette amitié, MOL. Préc. 10.
   On dit souvent par forme de remercîment : je vous suis bien obligé, et, par ellipse, bien obligé.
   Bien obligé, se dit quelquefois ironiquement.
   Bien obligé ; Mais moi, je veux sortir, voilà la différence, COLLIN D'HARLEVILLE Opimiste, V, 2.
   Substantivement.
   M'avoir rendue son obligée, ROTR. Bélis. IV, 1.
   Lorsqu'on lui demande une grâce, c'est lui qui paraît l'obligé, BOSSUET Louis de Bourbon..
   De tous ses obligés l'ingratitude extrême, COLLÉ Dupuis et Desronais, I, 3.
   Je suis votre obligé, votre obligée, se dit à quelqu'un dont on a reçu un service.
   Qui est tenu par quelque engagement de payer ou de faire.
   On reçoit une certaine somme en demeurant obligé pour davantage, PASC. Prov. VIII.
   Substantivement. Le principal obligé, le principal débiteur, pour le distinguer de la caution.
   S. m. Un obligé, un acte passé entre un maître et un apprenti, sous des conditions réciproques.
   S. m. Obligé, s'est dit de ceux qui, afin de payer leur passage aux îles, engageaient leurs services pour un certain temps.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • obligé — obligé, ée [ ɔbliʒe ] adj. • XIIIe; de obliger A ♦ (Personnes) 1 ♦ Tenu, lié par une obligation, assujetti par une nécessité. Dr. Une personne obligée envers un créancier. N. Le principal obligé : le débiteur principal (opposé à caution). Être,… …   Encyclopédie Universelle

  • oblige — o‧blige [əˈblaɪdʒ] verb 1. [transitive] to make it necessary for someone to do something: oblige be obliged to do something • As a result of falling profits, we were obliged to close the factory. 2. [intransitive, transitive] to do something that …   Financial and business terms

  • oblige — 1 constrain, coerce, compel, *force Analogous words: *tie, bind 2 Oblige, accommodate, favor mean to do a service or courtesy. To oblige a person is to make him indebted by doing something that is pleasing to him {Punch was always anxious to… …   New Dictionary of Synonyms

  • oblige — index accommodate, aid, assist, bear (support), bestow, bind (obligate), call ( …   Law dictionary

  • oblige — [v1] require bind, coerce, command, compel, constrain, force, impel, make, necessitate, obligate, shotgun*; concepts 14,242,646 Ant. let off oblige [v2] do a favor or kindness accommodate, aid, assist, avail, bend over backward*, benefit, come… …   New thesaurus

  • oblige — [ə blīj′, ōblīj′] vt. obliged, obliging [ME obligen < OFr obligier < L obligare, to bind, oblige < ob (see OB ) + ligare, to bind: see LIGATURE] 1. to compel by moral, legal, or physical force; constrain 2. to make indebted for a favor… …   English World dictionary

  • Oblige — O*blige ([ o]*bl[imac]j ; 277), v. t. [imp. & p. p. {Obliged} ([ o]*bl[imac]jd ); p. pr. & vb. n. {Obliging} ([ o]*bl[imac] j[i^]ng).] [OF. obligier, F. obliger, L. obligare; ob (see {Ob }) + ligare to bind. See {Ligament}, and cf. {Obligate}.] 1 …   The Collaborative International Dictionary of English

  • oblige — (v.) c.1300, to bind by oath, from O.Fr. obligier (13c.), from L. obligare to bind, put under obligation, from ob to (see OB (Cf. ob )) + ligare to bind, from PIE root *leig to bind (see LIGAMENT (Cf. li …   Etymology dictionary

  • oblige — ► VERB 1) compel legally or morally. 2) perform a service or favour for. 3) (be obliged) be indebted or grateful. ORIGIN Latin obligare, from ligare to bind …   English terms dictionary

  • oblige — o|blige S3 [əˈblaıdʒ] v formal [Date: 1200 1300; : Old French; Origin: obliger, from Latin obligare, from ligare to tie ] 1.) [T usually passive] if you are obliged to do something, you have to do it because the situation, the law, a duty etc… …   Dictionary of contemporary English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”