attraction

attraction
(a-tra-ksion) s. f.
   Action d'attirer, force qui attire.
   L'attraction paraît adhérente à la matière, BERN. DE S. P. Harm. liv. V, Harm. anim..
   Son immense ennui, son agitation [de la foule] M'entraînent faible et seul dans son attraction, LAMART. Joc. VIII, 255.
   Dans le langage de Fourier, auteur d'un système socialiste, les attractions, les penchants qui entraînent chacun vers un emploi particulier.
   Fourier nous dit : .... Peuple.... Travaille, groupé par phalange, Dans un cercle d'attractions, BÉRANG. Fous..
   En astronomie, tendance que les corps célestes paraissent avoir à s'attirer les uns les autres en raison directe des masses et inverse du carré des distances, sans qu'il existe en eux ou autour d'eux rien de sensible à quoi on puisse rapporter cette tendance.
   À quelque point que cet honneur [être élu par la Société royale de Londres] le flattât, il ne le séduisit pourtant pas en faveur des attractions, abolies, à ce qu'on croyait, par le cartésianisme, et ressuscitées par les Anglais, qui cependant se cachent quelquefois de l'amour qu'ils leur portent, FONTEN. Montmort..
   En physique, attraction moléculaire, celle qui ne se manifeste que de molécule à molécule.
   Attraction locale, déviation que peuvent causer aux aiguilles aimantées les objets en fer que contient un bâtiment.
   Terme de grammaire. Changement d'une lettre par l'effet de sa voisine ; par ex. ce mot attraction est pris du latin attractio, formé de ad et tractio ; le d de ad a été changé en t à cause du t suivant.
   Dans la grammaire grecque, figure de syntaxe, par laquelle le relatif est mis au même cas que son antécédent ou mieux est attiré au cas de son antécédent, bien que le rôle qu'il a dans la phrase lui impose un cas différent.
   XIIIe s.
   Ces choses estoupent les voies par le [la] grant atration que li foies en fait, ALEBRANT f° 40.
   XVIe s.
   Partie des finances refluent après à Rome, par une certaine cabale occulte, et en la Germanie par des attractions violentes, LANOUE 359.
   Agitation et motion continuelle est cause d'attraction, RAB. Pant. II, 16.
   Provenç. atraccio, atractio ; espagn. atraccion ; ital. attrazione ; de attractionem, de attrahere (voy. attraire).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
ATTRACTION.
   Dans le sens anglais, ce qui a de l'attrait ; ce sens a commencé à paraître vers l'époque des grandes expositions internationales et est aujourd'hui d'un usage presque courant (1869).
   Dimanche et lundi de Pâques aura lieu l'inauguration de ces concerts qui étaient, l'on s'en souvient, une des grandes attractions du jardin l'an dernier, Journ. offic. 24 mars 1876, p. 2066, 2e col..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • attraction — [ atraksjɔ̃ ] n. f. • 1638; atration 1265; lat. attractio, de attrahere « tirer à soi » I ♦ Action d attirer; force qui attire. 1 ♦ (1688) Sc. Force qui attire les corps matériels entre eux. ⇒ gravitation. Loi de l attraction universelle (loi de… …   Encyclopédie Universelle

  • Attraction — At*trac tion, n. [L. attractio: cf. F. attraction.] 1. (Physics) An invisible power in a body by which it draws anything to itself; the power in nature acting mutually between bodies or ultimate particles, tending to draw them together, or to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • attraction — attraction, affinity, sympathy are comparable when they denote the relationship between persons or things that are involuntarily or naturally drawn together and exert, to some degree, an influence over each other. Attraction implies the… …   New Dictionary of Synonyms

  • attraction — Attraction. s. f. v. Action de ce qui attire. L attraction du fer par l aimant. quelle est la cause de cette attraction? cet onguent a fait une grande attraction …   Dictionnaire de l'Académie française

  • attraction — UK US /əˈtrækʃən/ noun [C] ► something that people come to see because they are interested in it: »The historic centre is one of the major visitor attractions of the city. → See also TOURIST ATTRACTION(Cf. ↑tourist attraction) …   Financial and business terms

  • attraction — ATTRACTION. s. f. Action d attirer, ou état de ce qui est attiré. L attraction du fer par l aimant. L attraction Neutonienne …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • attraction — late 14c., from Fr. attraction, from L. attractionem (nom. attractio) a drawing together, noun of action from pp. stem of attrahere (see ATTRACT (Cf. attract)). Originally a medical word, absorption by the body; meaning action of drawing to is… …   Etymology dictionary

  • Attraction — (v. lat.), 1) A. u. Attractionskraft (Phys.), Anziehung u. Anziehungskraft, s.d. Daher Attractionisten, Anhänger der Newtonschen Meinung, daß die Himmelskörper durch eine gegenseitige Anziehung getrieben werden; im Gegensatz derer, welche… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Attraction — Attraction, Anziehung, findet man in jeder Erscheinung der Körperwelt, wo Körper mit einer gewissen Kraft an einander gehalten werden. So spricht man auch von einer Anziehung der Himmelskörper unter einander, vermöge deren sie stets in gehörigen… …   Damen Conversations Lexikon

  • attraction — index affinity (regard), chain (nexus), decoy, desire, favor (partiality), incentive …   Law dictionary

  • attraction — [n] ability to draw attention; something that draws attention allure, allurement, appeal, attractiveness, bait, captivation, charm, chemistry, come on*, courting, draw, drawing power, enchantment, endearment, enthrallment, enticement, fascination …   New thesaurus

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”