bouture

bouture
(bou-tu-r') s. f.
   Branche qui, coupée à un arbre, et plantée en terre, prend racine.
   Drageon qui pousse au pied d'un arbre.
   Eau dont les orfévres se servaient pour blanchir leur ouvrage.
   S. f. plur. En termes de chasse, jointures des jambes de devant des chiens.
   XVIe s.
   Par bouteures ou branches, est le vrai planter du rosmarin, O. DE SERRES 553.
   Un possesseur d'un heritage ne peut faire bretecques, boutures, saillies ou autres choses sur la rue, Coustumier génér. t. II, p. 871, dans LACURNE DE SAINTE-PALAYE.
   Bouter ; parce qu'on boute en terre la branche coupée.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bouture — [ butyr ] n. f. • 1446 « pousse »; de bouter ♦ Fragment de végétal susceptible de régénérer une plante entière par reconstitution des organes manquants. Faire des boutures de géranium. ⇒ bouturer. La bouture a pris. ● bouture nom féminin (de… …   Encyclopédie Universelle

  • bouture — BOUTURE. s. f. Branche coupée d un arbre, et qui étant plantée en terre, y prend racine. Il y a des arbres qui viennent de bouture, comme le saule, l osier, etc …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bouture — Bouture. s. f. Branche qu on plante en terre, afin qu elle prenne racine. Il y a des arbres, des plantes qui viennent de bouture …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bouture — Bouturage Bouturage d un Kalanchoë pinnata (Lamarck) Persoon Le bouturage est un mode de multiplication végétative de certaines plantes consistant à donner naissance à un nouvel individu (individu enfant du plant mère) à partir d un organe ou d… …   Wikipédia en Français

  • BOUTURE — s. f. Branche coupée à un arbre, à un arbuste, et qui, étant plantée en terre, y prend racine. Il y a des arbres qui viennent de bouture, comme le saule, l osier, etc. Faire des boutures. Arbre venu de bouture …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BOUTURE — n. f. Branche d’un arbre ou d’une plante vivace que l’on sépare de la tige et qui, étant plantée en terre, y prend racine. Il y a des arbres qui viennent de bouture, comme le saule, l’osier, etc. Faire des boutures. Prendre une bouture …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bouture — nf. botura (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • uture — bouture couture future mouture pouture suture …   Dictionnaire des rimes

  • Bouturage — d un Kalanchoë pinnata (Lamarck) Persoon Le bouturage est un mode de multiplication végétative de certaines plantes consistant à donner naissance à un nouvel individu (individu enfant du plant mère) à partir d un organe ou d un fragment d organe… …   Wikipédia en Français

  • tailler — [ taje ] v. <conjug. : 1> • talier Xe; du lat. pop. taliare, de talea « bouture, scion » I ♦ V. tr. 1 ♦ (1080) Vx Trancher, couper net. Fig. Tailler des croupières à qqn. ♢ Frapper avec une arme tranchante. Par ext. Mod. Tailler une armée… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”