susciter

susciter
(su-ssi-té) v. a.
   Faire naître, faire paraître dans un certain temps, en parlant des hommes extraordinaires que Dieu pousse.
   Il est temps que Dieu suscite des disciples au docteur de la grâce, PASC. Prov. II.
   L'impiété s'augmente, et Dieu suscite en Orient un roi plus superbe et plus redoutable que tous ceux qui avaient paru jusqu'alors, c'est Nabuchodonosor, BOSSUET Hist. II, 4.
   L'expérience nous apprend encore que Dieu suscite de temps en temps des femmes fortes qu'il élève au-dessus des faiblesses ordinaires de la nature, FLÉCH. Mme de Mont..
   Ces hommes célèbres par leurs lumières que Dieu suscite dans les besoins de son Église, MASS. Carême, Mélange..
   Il se dit des choses en un sens analogue.
   Dans le temps de ces royaumes, le Dieu du ciel suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, SACI Bible, Daniel, II, 44.
   Ils [les hommes pieux qui s'irritent contre les obstacles à la piété] croient rendre service à Dieu en murmurant contre les empêchements, comme si c'était une autre puissance qui suscitât leur piété et une autre qui donnât vigueur à ceux qui s'y opposent, PASC. Lett. à M. Périer, 1661.
   Dieu suscita le bras du puissant Saladin, VOLT. Zaïre, I, 2.
   En termes de l'Écriture, susciter lignée à son frère, faire revivre le nom de son frère mort sans postérité, en épousant sa veuve ; ce qui était d'usage chez les Juifs.
   La femme du mort n'en épousera point d'autre que le frère de son mari, qui la prendra pour femme et suscitera des enfants à son frère, SACI Bible, Deutéron. XXV, 5.
   En un sens défavorable, faire naître ce qui peut nuire, troubler, accabler.
   Va, dangereux ami que l'enfer me suscite, Ton damnable artifice en vain me sollicite, CORN. Théod. v, 3.
   Achaz, roi de Juda, impie et méchant.... au lieu de recourir à Dieu qui lui suscitait ces ennemis pour le punir, BOSSUET Hist. I, 7.
   Les prières séditieuses, par lesquelles nous avons vu qu'il [Luther] savait si bien animer le monde, et susciter des exécuteurs à ses prophéties, BOSSUET Var. x, 54.
   En profanant par le péché le sang de Jésus-Christ, et en le suscitant contre nous, BOURDAL. Exhort. sur le Jugem. du peuple contre J. C. t. II, p. 58.
   Molière eut des ennemis cruels, surtout les mauvais auteurs du temps, leurs protecteurs et leurs cabales : ils suscitèrent contre lui les dévots, VOLT. Vie de Molière..
   Diderot me suscita quelque tracasserie, J. J. ROUSS. Confess. IX..
   Les ennemis de Périclès l'accusèrent de l'avoir suscitée [la guerre du Péloponnèse], BARTHÉL. Anach. Introd. part. 2, sect. 3.
   On dit à peu près dans le même sens : Sa gloire, son mérite lui a suscité bien des envieux, etc.
   XIIe s.
   .... por Dieu, le fil Marie, Qui suscita le mort en Betanie, Raoul de C. 207.
   XIIIe s.
   Après nous les convient giter [les pierres, nous, Deucalion et Pyrrha] Por nos lignages susciter, la Rose, 17836.
   XIVe s.
   Il commença à querre matiere de guerre suscitier, BERCHEURE f° 14.
   XVIe s.
   Je susciterai sur mes brebis un pasteur, assavoir mon serviteur David, CALV. Instit. 253.
   Ses amis allerent enhortant et suscitant le peuple assistant de croire à ce qu'il avoit dit, AMYOT Solon, 11.
   Valerius remonstra qu'il seroit trop dangereux de donner occasion et moyen de susciter quelque nouvelleté à une tourbe de peuple pauvre, AMYOT Public. 3.
   Susciter à quelqu'un des procès et des querelles, AMYOT Thém. 8.
   Eunus, celuy qui suscita le premier la guerre des serfs en la Sicile..., AMYOT Sylla, 74.
   Petilius ayant esté suscité par Caton pour luy demander [à Scipion] compte de l'argent..., MONT. II, 47.
   Provenç. et espagn. suscitar ; ital. suscitare ; du lat. suscitare, de susum, en haut, et citare, appeler (voy. citer).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
SUSCITER. Ajoutez :
   V. réfl. Se susciter, se lever, apparaître.
   Que les ombres de nos neveux se suscitent, se forment et se montrent, DIDER. Lett. IV à Falconet, t. XVIII, p. 116, éd. Assézat..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • susciter — [ sysite ] v. tr. <conjug. : 1> • 1279; « ressusciter » Xe; lat. suscitare, de subs, sub « sous » et citare, de ciere « mouvoir » 1 ♦ Littér. Faire naître (qqn, qqch.) pour aider ou pour contrecarrer. Dieu a suscité à son peuple tantôt des… …   Encyclopédie Universelle

  • susciter — Susciter, et mettre en avant quelque chose, Suscitare rem aliquam. Susciter à quelqu un un accusateur, Ponere vel apponere accusatorem alicui. Susciter à aucun une accusation capitale, Periculum creare alicui. Susciter proces, Lites et… …   Thresor de la langue françoyse

  • susciter — SUSCITER. v. act. Faire naistre, faire paroistre. Il se dit particulierement des hommes extraordinaires que Dieu inspire, conduit, pousse à executer ses volontez. Dieu a suscité des Prophetes de temps en temps. il suscita les liberateurs de son… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • SUSCITER — v. a. Faire naître, faire paraître dans un certain temps. Il se dit particulièrement en parlant Des hommes extraordinaires que Dieu inspire, qu il conduit et pousse à exécuter ses volontés. Dieu a suscité des prophètes. Il suscita les libérateurs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SUSCITER — v. tr. Faire naître, faire paraître dans un certain temps. Il se dit particulièrement en parlant des Hommes extraordinaires que Dieu inspire, qu’il conduit et pousse à exécuter ses volontés. Dieu a suscité des prophètes. Il suscita les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • éveiller — [ eveje ] v. tr. <conjug. : 1> • esveiller 1100; lat. pop. °exvigilare « veiller sur; s éveiller » → veille I ♦ V. tr. 1 ♦ Littér. Tirer du sommeil. ⇒ réveiller. Ne faites pas de bruit, vous allez l éveiller. « un enfant qu on a éveillé en… …   Encyclopédie Universelle

  • créer — [ kree ] v. tr. <conjug. : 1> • mil. XIIe; crier 1120; lat. creare 1 ♦ Relig. Donner l être, l existence, la vie à; tirer du néant. ⇒ 1. faire, former. Dieu créa le ciel et la terre. 2 ♦ Faire, réaliser (qqch. qui n existait pas encore). ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • ANTIGÈNES — Dans son acception la plus générale, le terme antigène désigne toute espèce moléculaire d’origine biologique ou synthétique (tabl. 1) qui, au contact de cellules appropriées du système immunitaire d’un organisme animal donné, appelé hôte ou… …   Encyclopédie Universelle

  • troubler — [ truble ] v. tr. <conjug. : 1> • 1080; lat. pop. °turbulare (class. turbare), de °turbulus → 1. trouble A ♦ 1 ♦ Modifier en altérant la clarté, la transparence. « Troubler l eau d un ruisseau en la faisant bouillonner à l aide d une grosse …   Encyclopédie Universelle

  • attirer — [ atire ] v. tr. <conjug. : 1> • 1534; a remplacé l a. fr. attraire; de 1. a et tirer 1 ♦ Tirer, faire venir à soi par une action matérielle, ou en exerçant une force. L aimant attire le fer. Machine qui attire les fluides en faisant le… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”