pendant

pendant
pendant, ante 1.
(pan-dan, dan-t') adj.
   Qui pend.
   Là, s'il est quelque lieu sans route et sans chemins, Un rocher, quelque mont pendant en précipices, LA FONT. Fabl. XII, 4.
   Mais que font là tes bras pendants à ton côté ?, RAC. Plaid. III.
   Giton a le teint frais, le visage plein et les joues pendantes, LA BRUY. VI.
   Les chèvres d'Angora ou de Syrie, à oreilles pendantes, BUFF. Quadrup. t. I, p. 270.
   À la place publique est une statue qui peut servir à l'histoire des arts : les pieds sont presque joints, et les mains pendantes s'attachent étroitement sur les côtés et sur les cuisses, BARTHÉLEMY Anach. ch. 52.
   Des têtes au front pâle et de sang dégouttantes à sa porte [de Cacus] homicide étaient toujours pendantes, DELILLE Én. VIII.
   Sceau pendant, sceau qui était attaché aux anciennes chartes par un morceau de parchemin.
   Mitraille pendante, nom donné par les fondeurs à de vieux bronzes, à des rebuts et débris d'anciens objets en cuivre.
   Fig. Couteau pendant, se dit d'un homme qui est prêt à tout faire pour un autre ; locution tirée du couteau, qui est toujours pendant au côté du boucher.
   Terme de botanique. Se dit d'un organe dont la base est dirigée en haut et le sommet tourné vers la terre et libre. La graine, l'ovule, sont pendants dans le péricarpe ou l'ovaire, quand ils sont suspendus par un funicule.
   Terme de pratique. Les fruits pendants par les racines, ou, simplement, par racines, les blés, les fruits qui sont sur la terre, et dont on n'a point encore fait la récolte.
   Les récoltes pendantes par les racines et les fruits des arbres non encore recueillis sont pareillement immeubles, Code Nap. art. 520.
   Fig. Qui est imminent.
   Voici un temps où il nous faudrait des prophètes envoyés miraculeusement pour nous dénoncer les châtiments pendants sur nos têtes, FÉN. t. XVIII, p. 548.
   Terme de palais. Qu'on est en train de juger. Procès pendant. Instance pendante.
   De grâce, à quoi bon tout ceci ? Dit une abeille fort prudente ; Depuis tantôt six mois que la cause est pendante, Nous voici comme au premier jour, LA FONT. Fabl. I, 21.
   Par extension.
   Une question pendante depuis longtemps devant le public, J. J. ROUSS. Lett. à Fréron, 21 juill. 1753.
   S. m. Le pendant des eaux se dit, dans quelques traités de paix ou de partage, de toutes les terres adjacentes aux eaux qui coulent d'un certain côté.
   Pendant de ceinturon, de baudrier, partie du ceinturon, du baudrier, qui soutient l'épée.
   Pendants d'oreilles, parures de pierreries attachées aux boucles d'oreilles.
   Il [Zaleucus] défendit aux femmes de porter des étoffes riches et précieuses, des habits brodés, des pierreries, des pendants d'oreilles...., ROLLIN Hist. anc. Oeuv. t. III, p. 484, dans POUGENS.
   Cléopatre avait deux perles en pendants d'un prix inestimable.... la perle qui restait vint, après la mort de Cléopatre, entre les mains de César [Auguste], qui la fit scier pour en faire deux pendants à l'image de Vénus, CITRI Triumvirat, t. III, p. 125.
   Il [l'oiseau-mouche] meurt aussitôt qu'il est pris, et sert après sa mort à parer les jeunes Indiennes, qui portent en pendants d'oreilles deux de ces charmants oiseaux, BUFF. Ois. t. XI, p. 11.
   Fig.
   Ces deux frères furent de cruels pendants d'oreille pour Guisard, leur aîné, dans sa fortune et dans sa richesse, SAINT-SIMON 133, 236.
   Terme de marine. Pendants d'oreilles, poulies simples des drisses de bonnette, de hune et de perroquet, ainsi nommées lorsqu'elles sont pendantes au bout des vergues.
   Pendant se dit aussi de bijoux suspendus à d'autres parties que l'oreille.
   Le serviteur tira deux pendants d'or pour le nez, VOLT. Philos. Genèse..
   Autrefois, pendants, morceaux d'étoffes qui ornaient le vêtement des femmes.
   La belle mit son corset des beaux jours, Son demi-ceint, ses pendants de velours, LA FONT. Hermite..
   Terme de blason. Se dit des parties qui pendent au lambel.
   Il se dit de deux objets d'art à peu près pareils, et destinés à figurer ensemble en se correspondant. Ces deux tableaux font pendant. J'ai perdu le pendant de cette estampe. J'ai les deux pendants.
   Dans un champ d'oliviers, un coin du mur de la villa de Brutus fait le pendant du débris de la villa de César, CHATEAUBR. Italie, Tivoli..
   Au pendant, à l'endroit où doit être placé l'un des pendants.
   Au pendant, est à droite une colonnade ruinée, DIDER. Salon de 1767, Oeuv. t. XIV, p. 400.
   Fig. et familièrement. Il se dit de personnes ou de choses qui sont à peu près pareilles. Voici le pendant de votre histoire. C'est le digne pendant de son frère.
   C'est un édit sur la liberté du commerce des vins ; il fait un beau pendant avec l'édit du 14 septembre en faveur des blés, VOLT. Lett. à Vaines, 3 mai 1776.
   Il serait difficile de trouver le pendant de cet arbre dans la forêt d'Orléans, Moniteur univers. du 2 avril 1868, p. 473, 2e col..
10°   S. m. pl. Terme d'architecture. Voussoirs taillés en moellon piqué.
   XIIIe s.
   Des choses qui sont doutouses, ne done jugement, mais tien ta sentence pendant, BRUN. LATINI Trésor, p. 347.
   Et de ce leur baillerent il bonnes chartes pendans, por confermer tout plainement tex [telles] convenances comme il feroient, VILLEH. X..
   Berte s'en va mout tost lez le pendant d'un val, Berte, XXVI.
   Quant demande est fete à aucun, et il muert, le plet pendant...., BEAUMANOIR VI, 29.
   XIVe s.
   Il le cloent et oevrent [ferment et ouvrent], com l'en fait une borse par ses pendans, H. DE MONDEVILLE f° 26, verso..
   XVe s.
   Près là, briquet [chien braque] aux pendantes oreilles...., CH. D'ORL. Rondel, 90.
   XVIe s.
   Un jour les coupeurs de pendants [bourses], les quels estoient bien dix ou douze de bande, DESPER. Contes, LXXXI.
   Valerius habitoit en une maison un petit trop superbement bastie au pendant du mont Velia, AMYOT Publ. 18.
   Tourbe servile, instable, pendante toute d'aultruy, MONT. I, 326.
   Des chemins, j'evite les costez pendants et glissants, MONT. III, 47.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
1. PENDANT. Ajoutez :
11°   Pente.
   C'est en ce détroit qu'est assise la ville de Leucade, attachée contre le pendant d'une petite montagne, MALH. Lexique, éd. L. Lalanne..
————————
pendant 2.
(pan-dan) prép.
   Le long du temps de. Ce lieu nous servit d'abri pendant l'orage. Pendant la nuit.
   Depuis Polyeucte, ce ne sont que des contrats de mariage, où l'on stipule pendant cinq actes les intérêts des parties...., VOLT. Comm. Corn. Rem. Pulch. préface..
   Pendant que, loc. conj. Le long du temps où.
   Un des plus renommés écrivains de notre langue avait une telle aversion pour pendant que, qu'il fit résolution de ne s'en jamais servir, parce que ce mot fait équivoque avec pendre, pendait et pendant d'épée, VAUGELAS Nouv. Rem. Observ. de M***, p. 30, dans POUGENS.
   On convint que les Carthaginois attaqueraient avec toutes leurs forces les Grecs établis dans la Sicile et dans l'Italie, pendant que Xerxès en personne marcherait contre la Grèce, ROLLIN Hist. anc. Oeuv. t. I, p. 251, dans POUGENS.
   Il faut bien que tout ce qui agit sur les animaux et sur les végétaux, agisse pendant que la lune marche, VOLT. Dict. phil. Influence..
   Il se dit quelquefois au lieu de tandis que.
   Il [Lycurgue] est repris....d'avoir peu pourvu à la modestie des femmes, pendant que, pour faire des soldats, il obligeait les hommes à une vie si laborieuse et si tempérante, BOSSUET Hist. I, 6.
   On sépare quelquefois que de pendant.
   Pendant, ô malheur, ô honte, ô juste punition de nos péchés ! pendant, dis-je, qu'elle [la chrétienté] est ravagée par les infidèles qui pénètrent jusqu'à ses entrailles, que tarde-t-elle...., BOSSUET Mar.-Thér..
   1. PENDANT, DURANT., Ces deux prépositions s'emploient continuellement l'une pour l'autre. La seule nuance que l'on puisse saisir, c'est que durant convient mieux, quand on veut faire sentir la durée comme pénible, comme trop longue.
   2. PENDANT QUE, TANDIS QUE., Ces conjonctions expriment toutes deux qu'une action a lieu dans le même temps qu'une autre : Pendant que ou tandis que Jésus-Christ vécut parmi les hommes, il les instruisit.
   Mais une première différence se peut noter, c'est que tandis que incline vers le sens de tant que ; ce que ne fait pas pendant que : Tandis que les Crétois conserveront ces passages, nous croirons toujours qu'ils veulent usurper nos terres, FÉN. Tél. XI.
   En cet emploi, pendant que serait moins propre ; cependant de bons écrivains n'ont pas toujours observé cette distinction : Pendant que je vivrai, je ne puis jamais voir tranquillement tous les maux qui vous peuvent arriver, SÉV. 16 août 1671.
   Pendant que les Romains méprisèrent les richesses, ils furent sobres et vertueux, BOSSUET Hist. dans GIRAULT-DUVIVIER.
   La seconde différence est que : pendant que désigne une simultanéité entre deux actions quelconques, et tandis que convient mieux pour marquer une simultanéité entre des actions qui contrastent l'une avec l'autre ; ainsi on dira : C'est ce malheureux là qui, pendant que j'écris, M'embarrasse l'esprit de ses impertinences, REGNARD Distr. V, 7.
   Mais on dira : Tandis que de vous voir je meurs d'impatience, Vous témoignez, monsieur, bien de l'indifrence, REGNARD Ménechm. V, 5.
   XIIe s.
   Quant aucuns tient en bail et li creanciers donne respit ou font nouviax marciés.... et en ce pendant li oirs vient en aage, BEAUMANOIR XV, 25.
   XVIe s.
   Pendant, le ciel en murmurant se mesle De tourbillons, et de pluye, et de gresle, DU BELLAY IV, 10, verso..
   Pendant que leur autorité a besoing de nostre appuy, MONT. I, 13.
   Pendant le parlement, et qu'ils musoient sur leur seuretez, MONT. I, 27.
   Pendant 1 ; mâconnais, pendon que.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pendant — Pendant …   Deutsch Wörterbuch

  • Pendant — Sn passendes Gegenstück per. Wortschatz fremd. Erkennbar fremd (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. pendant m., einem substantivierten Gerundium von frz. pendre herabhängen , aus gallo rom. pendere, aus l. pendēre, einem Intensivum zu l.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Pendant — Pend ant, n. [F., orig. p. pr. of pendre to hang, L. pendere. Cf. {Pendent}, {Pansy}, {Pensive}, {Poise}, {Ponder}.] 1. Something which hangs or depends; something suspended; a hanging appendage, especially one of an ornamental character; as to a …   The Collaborative International Dictionary of English

  • pendant — pendánt s. n., pl. pendánte Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  PENDÁNT s.n. v. pandant. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • pendant — (n.) c.1400, loose, hanging part of anything, from Anglo Fr. pendaunt hanging (c.1300), from O.Fr. pendant (13c.), noun use of prp. of pendre to hang, from L. pendere to hang, from PIE root * (s)pen(d) to pull, stretch (see SPAN (Cf. span) (v.)) …   Etymology dictionary

  • Pendant — Pendant: Das Fremdwort für »Gegen , Seitenstück; Ergänzung« wurde im 18. Jh. aus gleichbed. frz. pendant entlehnt. Dies ist das substantivierte Part. Präs. zu frz. pendre (< lat. pendere) »hängen« (vgl. ↑ Pendel) und bedeutet demnach… …   Das Herkunftswörterbuch

  • pendant — pendant, pendent, pennant The noun pendant means ‘a hanging jewel or ornament’ or in nautical use ‘a short rope hanging from the head of a mast’; the adjective pendent means ‘hanging or overhanging’ and has a few technical uses. A pennant is a… …   Modern English usage

  • pendant — {{/stl 13}}{{stl 7}}[wym. ppendantdpendant – akcent na ostatniej sylabie] {{/stl 7}}{{stl 8}}rz. n ndm {{/stl 8}}{{stl 7}} odpowiednik, symetryczne uzupełnienie czegoś, tworzący wraz z innymi rzeczami, pojęciami itp. harmonijną całość : {{/stl… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • pendant — [pen′dənt] n. [ME pendaunt < OFr pendant, prp. of pendre < L pendere, to hang < IE base * (s)pen(d) , to pull, stretch > SPIN] 1. a hanging ornamental object, as one suspended from an earring or a necklace 2. the stem and ring of a… …   English World dictionary

  • pendant — фр. (пандан) в дополнение к чему либо. Толковый словарь иностранных слов Л. П. Крысина. М: Русский язык, 1998 …   Словарь иностранных слов русского языка

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”