aulique

aulique
aulique 1.
(ô-li-k') s. f.
Acte que soutenait un jeune théologien ; il commençait par une harangue du chancelier de Notre-Dame, qui, à la fin de la harangue, donnait le bonnet au nouveau docteur. Puis celui-ci disputait le premier sur le sujet que le soutenant possédait le mieux, et, après lui le chancelier, le grand maître de l'acte et les autres docteurs qui voulaient argumenter.
   Aula, salle, parce que cet acte se faisait dans la grande salle de l'archevêché de Paris.
————————
aulique 2.
(ô-li-k') adj.
Conseil aulique, tribunal particulier de certains princes d'Allemagne.
   Qui appartient à ce conseil. Conseiller aulique.
   Aulicus, de aula, cour ; du grec qui signifie un espace en plein air, situé devant la maison et destiné particulièrement au bétail, puis un vestibule, puis un palais.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
2. AULIQUE. Ajoutez :
   Qui appartient à la cour des rois.
   Sa vie militaire et aulique [du duc de Montausier], Huetiana, p. 91.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aulique — ● aulique adjectif (latin aulicus, du grec aulikos) Se dit de quelque chose qui appartient à la cour d un souverain. ● aulique (expressions) adjectif (latin aulicus, du grec aulikos) Conseil aulique, tribunal suprême institué en 1501, dans l… …   Encyclopédie Universelle

  • aulique — AULIQUE. s. fém. On appelle ainsi une Thèse que soutient un étudiant en Théologie, lorsqu on donne le bonnet à un Docteur. Il a soutenu son Aulique.Aulique, est aussi adjectif, et se dit d un Tribunal qui a une Juridiction universelle et en… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Aulique — Conseil aulique Conseil aulique, signifie conseil de la cour. On appelait ainsi dans l empire germanique un Conseil particulier que présidait l empereur (Reichshofrat), et qui était chargé d exercer en son nom les droits impériaux. Il donnait l… …   Wikipédia en Français

  • AULIQUE — adj. des deux genres Il se disait autrefois, en Allemagne, D un tribunal qui avait une juridiction universelle et en dernier ressort sur tous les membres et sujets de l empire germanique, pour les causes qui devaient y être portées.  Conseil… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AULIQUE — s. f. Thèse que soutient un étudiant en théologie, lorsqu on lui donne le bonnet de docteur. Il a soutenu son aulique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AULIQUE — adj. des deux genres Il se disait autrefois, en Allemagne, d’un Tribunal qui avait une juridiction universelle et en dernier ressort sur tous les membres et sujets de l’Empire germanique. Conseil aulique. Voyez CONSEIL …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Conseil Aulique — Conseil aulique, signifie conseil de la cour. On appelait ainsi dans l empire germanique un Conseil particulier que présidait l empereur (Reichshofrat), et qui était chargé d exercer en son nom les droits impériaux. Il donnait l investiture aux… …   Wikipédia en Français

  • Conseil aulique — Conseil aulique, signifie conseil de la cour. On appelait ainsi dans l empire germanique un Conseil particulier que présidait l empereur (Reichshofrat), et qui était chargé d exercer en son nom les droits impériaux. Il donnait l investiture aux… …   Wikipédia en Français

  • Tribunal aulique — Le Tribunal aulique (du latin aula, cour royale) fut le tribunal de la cour de Bruxelles entre 1762 et 1794. Il fut créé par l édit de Marie Thérèse du 5 mai 1762 pour remplacer définitivement le tribunal du grand maréchal de la cour et …   Wikipédia en Français

  • Conseil aulique — ● Conseil aulique tribunal suprême institué en 1501, dans l Empire germanique, par Maximilien Ier …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”