ménagement

ménagement
(mé-na-je-man) s. m.
   Art de conduire, de diriger, de manier. Le ménagement des esprits, des affaires.
   Ils y admiraient les ménagements ineffables de sa Providence, MASS. Mystères, Soumission..
   Par extension du sens moral au sens physique, action de bien régler, bien disposer.
   Plusieurs petites ouvertures [dans un four à incubation artificielle] servant de registre pour le ménagement de la chaleur, BUFF. Ois. t. III, p. 132.
   Mesure qu'on doit avoir dans les actions, dans les discours, à l'égard des personnes ou des choses.
   Je me sens des ménagements pour la Provence qui me font croire que j'y retournerai quelque jour, SÉV. 27 nov. 1689.
   J'ai reçu une lettre du marquis de Charost toute pleine d'amitié et de ménagement, SÉV. 29 juillet 1674.
   Il [le pape Honorius I] entra avec eux [les monothélites] dans un dangereux ménagement, BOSSUET Hist. I, 11.
   On a des ménagements avec ses ennemis mêmes, FONT. les Mondes, 2e soir..
   User de ces timides ménagements avec le monde, c'est n'être pas encore chrétien, MASS. Carême, Resp. hum..
   Tâchez de parler de votre maître avec un peu plus de ménagement que vous ne faites, MARIVAUX Jeux de l'amour et du hasard, II, 10.
   Vous n'êtes point surpris sans doute de la conduite de Desfontaines.... tous vos ménagements n'ont jamais servi qu'à nourrir ses poisons et son insolence, VOLT. Lett. Thiriot, 28 fév. 1739.
   Les plaisirs les plus lascifs y sont peints sans ménagement [dans un épisode de la Lusiade] ; chaque Portugais embrasse une néréide, VOLT. Ess. poés. ép. ch. 6.
   Les égards supposent, dans ceux pour qui on les a, des qualités réelles ; les ménagements, de la puissance ou de la faiblesse ; les attentions, des liens qui les attachent à nous ; la circonspection, des motifs particuliers ou généraux de s'en défier, D'ALEMB. Synon. Oeuv. t. III, p. 316, dans POUGENS.
   M. Rousseau demande jusqu'où peuvent aller les ménagements d'un homme vrai ? je lui réponds : exclusivement jusqu'à l'équivoque, MARMONTEL Apolog. théât. Oeuv. t. XVI, p. 423, dans POUGENS.
   Il n'importe, mon cher ; avec Mme Évrard J'ai des ménagements à garder...., COLLIN D'HARLEVILLE Vieux célib. IV, 12.
   Il y a des ménagements que l'esprit même et l'usage du monde n'apprennent pas, STAËL Corinne, III, 1.
   XVIe s.
   Anciennement, quand un gentilhomme, avec le bon mesnagement de sa femme, laissoit à la fin de son aage sa maison bien meublée à ses enfans, c'estoit beaucoup fait, LANOUE 167.
   Ménager.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   MÉNAGEMENT. Ajoutez : - REM. On dit avoir des ménagements pour quelqu'un : il a de grands ménagements pour elle. Cette façon de parler est de la cour ; mais elle n'est pas fort établie, et les plus savants dans la langue ne la peuvent ouïr qu'avec peine, BOUHOURS, Entretiens d'Ariste et d'Eugène, 1671, p. 119. La locution a triomphé de Bouhours.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ménagement — [ menaʒmɑ̃ ] n. m. • 1551; de 1. ménager 1 ♦ Vx Administration, conduite, soin. « laissez moi le ménagement de notre fortune » (abbé Prévost). 2 ♦ (1655) Mesure, réserve dont on use envers qqn (par respect, par intérêt). « Je ne connais plus ni… …   Encyclopédie Universelle

  • MÉNAGEMENT — s. m. Circonspection, égard, précaution. Il est malheureux, il faut avoir de grands ménagements pour lui, il faut user de ménagements envers lui, employer, garder des ménagements avec lui. Cette affaire est délicate, il faut s y conduire avec un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MÉNAGEMENT — n. m. Circonspection, mesure dont on use à propos de quelqu’un ou de quelque chose. Il est malheureux, il faut avoir de grands ménagements pour lui, il faut user de ménagements envers lui, employer, garder des ménagements avec lui. Cette affaire… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Menagement — Me|na|ge|ment [...ʒə mã:] das; s <aus gleichbed. fr. ménagement> (veraltet) Schonung, Mäßigung …   Das große Fremdwörterbuch

  • ménagement — nm. , mènazhman (Saxel) / ê (Albanais) / in (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • cru — 1. cru [ kry ] n. m. • 1307 creu; de crû, p. p. de croître 1 ♦ Vx Ce qui croît dans une région; la région elle même. ♢ Mod. Vignoble. Les grands crus de France. Crus classés du Bordelais. Vin de cru, qui provient d un seul vignoble. ♢ Vin produit …   Encyclopédie Universelle

  • précaution — [ prekosjɔ̃ ] n. f. • mil. XVIe; lat. præcautio, de præcavere « prendre garde » 1 ♦ Disposition prise pour éviter un mal ou en atténuer l effet. ⇒ garantie, mesure, prévention, protection. Précautions contre les maladies. Ce serait une excellente …   Encyclopédie Universelle

  • rudement — [ rydmɑ̃ ] adv. • XIIIe; de rude 1 ♦ De façon brutale. ⇒ brutalement, durement. Frapper, heurter rudement. ⇒ dur. « Il tombe de sa patinette; il tombe assez rudement » (Duhamel). 2 ♦ Avec dureté, sans ménagement. ⇒ cruellement, sévèrement. Je l… …   Encyclopédie Universelle

  • rudoyer — [ rydwaje ] v. tr. <conjug. : 8> • 1372; de rude ♦ Traiter rudement, sans ménagement, en manifestant de la mauvaise humeur. ⇒ brutaliser, malmener, maltraiter. « Lorsqu elle avait bien rudoyé sa servante, elle lui faisait des cadeaux »… …   Encyclopédie Universelle

  • PRUDENCE — PRUDENCE, lat. AURELIUS PRUDENTIUS CLEMENS (348 env. env. 410) Né à Calagurris (Calahorra), en Espagne, il eut une brillante carrière juridique et politique; deux fois gouverneur de province en Espagne, il exerça de hautes fonctions à la cour de… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”