marchepied

marchepied
(mar-che-pié ; le d ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des mar-che-pié-z élégants) s. m.
   Marche pour poser les pieds ; degrés plus ou moins nombreux qui conduisent à une estrade. Le marchepied du trône, de l'autel.
   Fig.
   Le ciel est mon trône et la terre mon marchepied, SACI Bible, Isaïe, LXVI, 1.
   Le roi des rois, qui a le ciel pour dais et la terre pour marchepied, MONTESQ. Lett. pers. 51.
   De son marchepied [de Dieu] sortaient des voix, des foudres et des éclairs, CHATEAUB. Génie, I, I, 3.
   Jéhovah de la terre a consacré les cimes ; Elles sont de ses pas le divin marchepied, LAMART. Méd. II, 25.
   Escabeau à deux ou trois degrés dont on se sert pour atteindre à quelque chose. Il faut un marchepied pour atteindre à ce rayon de bibliothèque.
   Petit meuble de salon, ordinairement rembourré, sur lequel on pose le pied quand on est assis.
   Terme de menuiserie. La marche la plus élevée de l'estrade d'un lit, d'un trône, d'un autel, d'un confessionnal.
   Marchepied de carrosse, la partie qui est devant le siége du cocher et sur laquelle il met les pieds.
   Espèce de degrés, ordinairement en fer, le plus souvent brisés de manière à se replier l'un sur l'autre, et servant à monter dans une voiture.
   Terme de marine. Cordage tendu de chaque côté des vergues, pour servir d'appui aux pieds des matelots.
   Barres de bois, placées en travers dans le fond des embarcations, pour offrir un appui aux pieds des nageurs [rameurs].
   Terme d'imprimerie. Espèce de pupitre cloué sur le plancher à l'endroit où les pieds de l'imprimeur s'arrêtent lorsqu'il tire le barreau.
   Fig. Moyen de parvenir à quelque chose de plus élevé. Cette place lui a servi de marchepied pour arriver au ministère.
   Ô pauvreté de Jésus... tu es le sacré marchepied par où mon roi est allé à son trône, BOSSUET Sermon pour une profess. Jour de l'Épiphanie, 1.
   Petit chemin, moins large que le chemin de halage, et placé de l'autre côté de la rivière.
   Aux termes d'une ordonnance de 1669, titre 28, art. 7, les propriétaires des héritages aboutissant aux rivières navigables doivent laisser le long des bords 24 pieds au moins de place en largeur pour chemin royal et traits de chevaux du côté que les bateaux se tirent, et 10 pieds de l'autre bord ; c'est ce dernier chemin que l'on désigne sous le nom de marchepied ; l'autre est le chemin de halage, LEGOARANT .
   Il se dit aussi pour chemin de halage. Recouvrement des deniers qui doivent provenir de la vente et aliénation des places et lieux dépendants des fortifications de la ville de Paris, quais et marchepieds des rivières, Arrêt du conseil, 1er mars 1681.
   L'alluvion profite au propriétaire riverain... à la charge... de laisser le marchepied ou chemin de halage, Code Nap. art. 556.
   XIVe s.
   Un couvertoir de conins [lapins], un marchepié, DU CANGE marchipes..
   XVe s.
   [Un pavillon] estoit adossé par dedans d'un riche drap d'or noir, qui s'estendoit sur une chaire et faisoit le marchepied par tout le pavillon et jusque dehors plus de deux ausnes, O. DE LA MARCHE Mém. livre I, p. 317, dans LACURNE.
   Les chambellans et les escuyers portent dans le verger, par ordre de la reine, les tappis et marchepiez pour l'assemblée qui devoit se tenir, Percefor. t. II, f° 34.
   XVIe s.
   Trente gentils-hommes qui se joignirent à lui, après avoir couru les murailles, firent marchepied de leurs chevaux pour les sauter, D'AUB. Hist. III, 64.
   Que les pretendans à la couronne trouvent tous les eschelons jusques au marchepied du throsne, et petits et aisez, mais que le dernier ne se pouvoit franchir pour sa hauteur, D'AUB. ib. III, 288.
   Aussi l'orgueil de Rome est à ce point levé, Que d'un prestre, tout roy, tout empereur bravé, Est marchepied fangeux : on void, sans qu'on s'estonne, La pantoufle crotter les fleurs de la couronne, D'AUB. Tragiques, Misères..
   Marcher, et pied.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • marchepied — [ marʃəpje ] n. m. • 1330; « engin de pêche » 1279; de marcher et pied 1 ♦ Petit banc où l on pose les pieds quand on est assis. ♢ Mar. Cordage placé sous une vergue et servant d appui aux pieds des marins. 2 ♦ Dernier degré de l estrade d un… …   Encyclopédie Universelle

  • marchepied — Marchepied. s. m. Espece d estrade, de marche, de banquette ou d escabeau, sur lequel on pose les pieds, soit par dignité dans des occasions de ceremonie, soit pour sa seule commodité …   Dictionnaire de l'Académie française

  • MARCHEPIED — s. m. Degrés plus ou moins nombreux qui conduisent à une estrade. Marchepied du trône. Marchepied de l autel.   Il se dit aussi d Un escabeau, d un petit meuble à deux ou trois degrés, dont on se sert pour atteindre à quelque chose. Il vous faut… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MARCHEPIED — n. m. Escabeau, petit meuble à deux ou trois degrés, dont on se sert pour atteindre à quelque chose. Il vous faut un marchepied pour atteindre à ce rayon de bibliothèque. Marchepied d’une voiture, Sorte de degrés, ordinairement de fer, fixes ou… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Servitude de marchepied — ● Servitude de marchepied servitude obligeant les riverains d un cours d eau navigable ou flottable, à ménager un espace de terrain sur lequel il est interdit de planter et de bâtir …   Encyclopédie Universelle

  • epied — marchepied …   Dictionnaire des rimes

  • Cortège présidentiel de Dallas — Au moment de son assassinat à Dallas, le 22 novembre 1963, le président John F. Kennedy était assis à l arrière d une limousine décapotable. Ce véhicule faisait partie d un cortège imposant. En font partie, les agents du Secret Service… …   Wikipédia en Français

  • escabeau — [ ɛskabo ] n. m. • 1471; scabel 1419; lat. scabellum → écheveau 1 ♦ Siège de bois peu élevé, sans bras ni dossier, pour une personne. ⇒ sellette, tabouret. Escabeau à trois, à quatre pieds. Petit banc où l on s agenouille (⇒ agenouilloir), où l… …   Encyclopédie Universelle

  • Carrozzeria Touring — Création 25 mars 1926 Disparition 31 décembre 1966 Fo …   Wikipédia en Français

  • Ninjato — Ninjatō Aspect présumé d un Ninjatō Le Ninjatō (忍者刀) est une arme blanche à lame droite, de longueur proche de 50 centimètres, maniées par les ninjas au Japon. Comme plusieurs éléments concernant les ninjas, l existence historique de cette arme n …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”