insensé

insensé
insensé, ée
(in-san-sé, sée) adj.
   Qui n'est pas sensé, qui a perdu le sens.
   La femme belle et insensée est comme un anneau d'or au museau d'une truie, SACI Bible, Prov. de Salomon, XI, 22.
   Encore que la vanité tâche, en quelque sorte, d'en couvrir la honte [de la mort] par les honneurs de la sépulture, il se voit peu d'hommes assez insensés pour se consoler de leur mort par l'espérance d'un superbe tombeau, BOSSUET Gornay..
   Dures mais indubitables vérités.... c'est vous qui avez rendu l'inimitable François si heureusement insensé ; c'est vous qui l'avez enflammé d'un violent désir du martyre, BOSSUET Panég. St Franç. d'Ass. 2.
   Ah ! fallait-il en croire une amante insensée ?, RAC. Andr. V, 3.
   Pour contenter ses frivoles désirs, L'homme insensé vainement se consume, RAC. Esth. II, 9.
   Sages seulement dans les discours, insensés dans les oeuvres, philosophes dans l'inutilité des conversations, peuple dans tout le cours de la conduite, MASS. Or. fun. Dauphin..
   Qui n'est pas conforme au bon sens, en parlant des choses.
   Je me plains seulement d'une aideur insensée, CORN. Héracl. II, 7.
   Je ne me flatte point d'une gloire insensée, RAC. Brit. II, 3.
   Je ne me pique point du scrupule insensé De bénir mon trépas quand ils [les sultans] l'ont prononcé, RAC. Baj. I, 1.
   Il n'est plus temps : il sait mes ardeurs insensées, RAC. Phèd. III, 1.
   S. m. et f. Celui, celle qui a perdu le sens. Dans son désespoir, elle s'agitait comme une insensée.
   Je me joins avec vous contre cet insensé, CORN. Poly. V, 3.
   Se régler par l'autorité et par l'exemple du commun des hommes, c'est le partage des insensés, FÉN. Dial. des morts anc. Démocrite, Héraclite..
   Ils marchent en dansant comme des insensés par la voie qui y conduit [à la perdition], MASS. Avent, Mort du péch..
   Et quel est l'insensé sinon celui qui ne craint pas de la perdre [son âme] en vous offensant ?, MASS. Paraphr. ps. XXIV, V. 10.
   Le commandeur : Insensé ! - Saint-Albin : Je sais ; c'est ainsi qu'on appelle ceux qui préfèrent à tout une femme jeune, vertueuse et belle, DIDER. Père de famille, II, 8.
   XVIe s.
   Ce puissant Dieu qui blesse les pensées, D'un traict felon, les auroit insensées, RONS. 635.
   Lat. insensatus, de in.... 1, et sensatus, sensé. Au XVIe siècle, insenser était un verbe qui avait insensé pour participe.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   INSENSÉ. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
   Ô Galathiens insensez, qui vous a enchantez de ne point obeir à la verité ?, I Gal. III, 1, Nouv. Test. éd. Lefebvre d'Etaples, Paris, 1525.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • insensé — insensé, ée [ ɛ̃sɑ̃se ] adj. • 1406; lat. ecclés. insensatus → sensé 1 ♦ Vx (Personnes) Qui n est pas sensé, dont les actes, les paroles sont contraires au bon sens, à la raison. ⇒ forcené, fou; insane (cf. N avoir pas le sens commun). « j ai vu… …   Encyclopédie Universelle

  • Insense — is a technical hardcore/metalcore band from Ski, Norway. It was started by guitarist Tommy Hjelm and drummer Håvard Iversen in 1999. In 2002 they released their first album Insense , which was critically acclaimed by both the American and… …   Wikipedia

  • insensé — Insensé, Insanus, Male sanus, Vacerra, Vesanus, Vecors, Captus corde, Mente captus. Estre insensé, ou hors de son sens, Insanire, Furere, Tenere insaniam. Estre si insensé que plus on ne peut, Amentia flagrare. Faire devenir insensé, Praecipitare …   Thresor de la langue françoyse

  • insensé — Insensé, [insens]ée. adj. Fou, qui a perdu le sens, qui a l esprit aliené. C est un homme insensé. une femme insensée. il coure comme un insensé par les ruës. Il se dit aussi, Des choses qui ne sont pas conformes à la raison, au bon sens.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Insense — In*sense , v. t. [Pref. in in + sense.] To make to understand; to instruct. [Prov. Eng.] Halliwell. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • insense — (v.) cause (someone) to understand, c.1400, ensense, from O.Fr. ensenser to enlighten, to bring to sense, from en in (see IN (Cf. in ) (2)) + sens (see SENSE (Cf. sense) (n.)). Restricted to Northern English dialect from 17c …   Etymology dictionary

  • INSENSÉ — ÉE. adj. Fou, qui a perdu le sens, qui a l esprit aliéné. C est un homme insensé. Une femme insensée.   Il se dit, par exagération, D une personne dont les actions ou les discours ne sont pas raisonnables. Il faut être insensé pour parler ainsi,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INSENSÉ, ÉE — adj. Dont les actions ou les discours ne sont pas conformes à la raison, au bon sens. Il faut être insensé pour parler ainsi, pour se conduire ainsi. Substantivement, Courir comme un insensé. Parler comme un insensé. C’est une insensée. Par… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • insense —  to make a man understand a thing ; I cou d na insense him, I could not make him comprehend it …   A glossary of provincial and local words used in England

  • insense — I Mawdesley Glossary to make the reason clear to another person. To impress the reason II Cleveland Dialect List to make to understand III North Country (Newcastle) Words to make to understand, to inform or impart knowledge …   English dialects glossary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”