indolence

indolence
(in-do-lan-s') s. f.
   Terme de médecine. Privation de sensibilité physique. L'indolence d'une tumeur.
   Terme de philosophie. État d'une âme qui ne s'émeut de rien, ni du bien, ni du mal. L'indolence des stoïciens est difficile à concevoir. Épicure disait que c'était dans l'âme qu'il fallait planter l'indolence.
   En ce sens, il vieillit.
   État d'une personne peu sensible à ce qui touche ordinairement les autres hommes.
   Il me semble que je vous vois dans l'indolence que vous donne l'impossibilité ; ne vous y abandonnez qu'autant qu'il est nécessaire pour votre repos, et non pas assez pour vous ôter l'action et le courage, SÉV. 80.
   L'indolence inséparable des longs attachements [amoureux], SÉV. 6 mai 1676.
   J'eus le temps de réfléchir sur mon état et de déplorer ma timidité, ma faiblesse et mon indolence, qui, malgré le feu dont je me sentais embrasé, me laissaient languir dans l'oisiveté d'esprit, toujours à la porte de la misère, J. J. ROUSS. Conf. VII.
   Elle semblait se reposer sur sa beauté du soin de plaire, sans y contribuer d'ailleurs que par l'égalité d'un caractère aimable et par son indolence à se laisser aimer, MARMONTEL Mém. IV.
   Privation de sensibilité morale.
   Est-elle [cette délicatesse] autre chose qu'un long usage d'indolence ?, MASS. Carême, Jeûne..
   Un motif impie de tranquillité et d'indolence dans les crimes, MASS. Profess. rel. Serm. 1.
   Nonchalance amoureuse des aises.
   Vos statues d'hommes sur des piédestaux sont bien ennuyeuses ; vous me ferez aimer l'amusement des Bretons plutôt que l'indolence parfumée de vos Provençaux, SÉV. 80.
   D'autres, et c'est la multitude, ont si peu de vie dans l'âme et une si grande indolence à penser, qu'ils ne comparent et ne combinent rien, BUFF. Nat. des anim..
   Ainsi m'observant en silence, Ils semblent de ma vie accuser l'indolence, ANCELOT Fiesque, II, 2.
   XVIe s.
   Voilà pour quoy la secte de philosophie qui a le plus faict valoir la volupté, encores l'a elle rengée à la seule indolence [ne pas souffrir], MONT. II, 215.
   Si ay je encores [malgré l'âge que j'ay] des remises, quoiqu'inconstantes et courtes, si nettes qu'il y a peu à dire de la santé et indolence [absence de souffrance] de ma jeunesse, MONT. IV, 280.
   Lat. indolentia, de indolens, indolent.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Нужны ответы на билеты?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • indolence — [ ɛ̃dɔlɑ̃s ] n. f. • 1557; h. XIVe; lat. indolentia, de dolere « souffrir » 1 ♦ Vx État d une personne qui ne souffre pas. ⇒ insensibilité. ♢ Vx Le fait d être indolore. 2 ♦ (XVIIe) Mod. Disposition à éviter le m …   Encyclopédie Universelle

  • Indolence — In do*lence, n. [L. indolentia freedom from pain: cf. F. indolence.] [1913 Webster] 1. Freedom from that which pains, or harasses, as toil, care, grief, etc. [Obs.] [1913 Webster] I have ease, if it may not rather be called indolence. Bp. Hough.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • indolence — Indolence. s. f. Insensibilité, nonchalance, indifference. L indolence est un grand obstacle à la fortune. cet homme est dans une grande indolence, est tombé dans une indolence qui a ruiné ses affaires. Il se prend aussi en bonne part pour l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • indolence — (n.) c.1600, insensitivity to pain, from Fr. indolence (16c.), from L. indolentia freedom from pain, insensibility, noun of action from indolentem (nom. indolens) insensitive to pain, used by Jerome to render Gk. apelgekos in Ephesians; from L.… …   Etymology dictionary

  • indolence — index inaction, inertia, languor, laxity, sloth, vagrancy Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • indolence — INDOLENCE: Résultat des pays chauds …   Dictionnaire des idées reçues

  • INDOLENCE — s. f. Nonchalance. Cet enfant est d une indolence qui désespère. Molle indolence. Lâche indolence.   Il signifie aussi, Le caractère, l état d une personne peu sensible à la plupart des choses qui touchent ordinairement les autres hommes. L… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INDOLENCE — n. f. Disposition à éviter tout effort, toute peine. Cet enfant est d’une indolence qui désespère. Lâche indolence. Il est tombé dans une indolence qui a ruiné ses affaires …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • indolence — [[t]ɪ̱ndələns[/t]] N UNCOUNT Indolence means laziness. [FORMAL] He was noted for his indolence …   English dictionary

  • Indolence — Arthrodèse Radiographie d une épaule ayant subit une athrodese …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”