extravagance

extravagance
(èk-stra-va-gan-s') s. f.
   État de celui qui est extravagant.
   On fait quelquefois grâce à l'impertinence en faveur de l'extravagance, RETZ Mém. t. II, liv. III, p. 245, dans POUGENS.
   On dira que nos mystiques savent bien comme nous que la séparation de Dieu d'avec son paradis est impossible, et enfin qu'il faut leur laisser leurs amoureuses extravagances, BOSSUET États d'orais. IX, 1.
   Il se dit aussi des choses. L'extravagance de sa conduite.
   Je sais ce qu'est un songe et le peu de croyance Qu'un homme doit donner à son extravagance, CORN. Poly. I, 1.
   Quelque insolent espoir qu'ait la folle arrogance, Apprends que j'en saurai punir l'extravagance, CORN. Othon, V, 6.
   Fait, discours extravagant. Il a fait mille extravagances.
   Jamais oreille N'ouït d'extravagance à la tienne pareille, MAIR. Sophon. I, 1.
   Elle [l'aigle] menaça Jupiter D'abandonner sa cour, d'aller vivre au désert, Avec mainte autre extravagance, LA FONT. Fabl. II, 8.
   Manger son blé en vert est grande extravagance, REGNARD Vendanges, I, 1.
   Elle me dit cent extravagances qui me charmèrent, LESAGE Turcaret, IV, 2.
   C'est une petite dissimulée qui serait au désespoir qu'on sût les mauvaises situations où la mettent presque tous les jours ses extravagances, DANCOURT Les bourgeoises à la mode, III, 9.
   XVIe s.
   Vela la description de la renommée ville de Orbe qui a esté icy mise par forme de digression ; après laquelle extravagance [digression] faut retourner à nostre propos, Roman d'Alector, f° 136, dans LACURNE.
   Le troisiesme [Lucain] plus verd, mais qui s'est abattu par l'extravagance de la force, MONT. I, 266.
   Extravagant.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • extravagance — [ ɛkstravagɑ̃s ] n. f. • fin XVe ; de extravagant 1 ♦ État d une personne qui n a pas le sens commun. ⇒ déraison, insanité, folie. ♢ Caractère de ce qui est extravagant. ⇒ absurdité, bizarrerie. « Que son aîné fût amoureux expliquait l… …   Encyclopédie Universelle

  • Extravagance — Ex*trav a*gance, n. [Cf. F. extravagance. See {Extravagant}, and cf. {Extravaganza}.] 1. A wandering beyond proper limits; an excursion or sally from the usual way, course, or limit. [1913 Webster] 2. The state of being extravagant, wild, or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • extravagance — Extravagance. s. f. v. Bizarrerie, folie. Il n y a pas moyen de le guerir de son extravagance. j ay pitié de son extravagance. il ne dit que des extravagances. sa conduite est pleine d extravagance …   Dictionnaire de l'Académie française

  • extravagance — 1640s, from Fr. extravagance, from L.L. extravagantem (see EXTRAVAGANT (Cf. extravagant)). Specifically of wasteful spending from 1727. Extravagancy is attested from c.1600 …   Etymology dictionary

  • extravagance — index exaggeration, hyperbole, misapplication, overstatement, rodomontade, waste Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • extravagance — фр. [экстравага/нс], англ. [икстра/вигэнс] Extravaganz нем. [экстравага/нц] экстравагантность, причудливость …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • extravagance — [n] indulgence; waste absurdity, amenity, dissipation, exaggeration, excess, exorbitance, expenditure, folly, frill, icing on the cake*, immoderation, improvidence, lavishness, luxury, outrageousness, overdoing, overindulgence, overspending,… …   New thesaurus

  • extravagance — n. pl. extravagancies [ek strav′ə gəns, ikstrav′ə gəns] n. [Fr: see EXTRAVAGANT] 1. a going beyond reasonable or proper limits in conduct or speech; unreasonable excess 2. a spending of more than is reasonable or necessary; excessive expenditure; …   English World dictionary

  • extravagance — [[t]ɪkstræ̱vəgəns[/t]] extravagances 1) N UNCOUNT Extravagance is the spending of more money than is reasonable or than you can afford. ...gross mismanagement and financial extravagance... When the company went under, tales of his extravagance… …   English dictionary

  • EXTRAVAGANCE — s. f. Bizarrerie, folie. Il n y a pas moyen de le guérir de son extravagance. J ai pitié de son extravagance.   Il signifie aussi, Action extravagante, discours extravagant. Il a fait une grande extravagance. Il a dit mille extravagances. Il nous …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”