entourer

entourer
(an-tou-ré) v. a.
   Mettre autour. Entourer une ville de murailles. Entourer un champ de haies.
   Fig.
   Nos rois ont mis le titre de chrétiens à la tête de tous les titres qui entourent et ennoblissent leurs couronnes, MASS. Petit car. Grandeur de J.-C..
   En vain font-ils la guerre la plus cruelle à la science ; en vain, dans la vue d'assurer leur empire, entourent-ils les têtes humaines, dès l'enfance, des bandelettes sacrées de l'opinion, D'HOLBACH Essai préjug. ch. 5, dans DUMARSAIS, Oeuvres.
   Oui, de soins paternels j'entourai votre enfance, DELAV. Vêpres sic. I, 3.
   Il se dit aussi des personnes qui se mettent autour d'une autre. Les gendarmes entourent les rebelles.
   Quand j'entrai dans le salon, tout le monde m'entoura pour me demander des nouvelles de M. d'Aimeri, Mme DE GENLIS Ad. et Théod. t. III, lett. 67, p. 496.
   Il se dit aussi des personnes que l'on met autour de quelqu'un. La police l'a entouré d'espions.
   Former la société, la compagnie habituelle de quelqu'un. Il fait le malheur de ceux qui l'entourent.
   Veille sur lui, sur son gouverneur, sur tout ce qui l'entoure, Mme DE GENLIS ib. p. 363.
   S'entourer, v. réfl. Réunir autour de soi, établir dans sa familiarité. S'entourer de savants, d'artistes.
   Mettre autour de soi, en parlant de choses. S'entourer d'objets d'art, de livres de prix.
   Fig. S'entourer de précautions, de mystère, se conduire avec de grandes précautions, avec beaucoup de mystère.
   ENTOURER, ENVIRONNER. Les environs s'étendent plus loin que les entours ; donc entre ce qui environne et ce qui est environné, l'éloignement est plus grand qu'entre ce qui entoure et ce qui est entouré. Une ville environnée de riches campagnes, signifie qu'elle a, même au loin, autour d'elle de riches campagnes. Une ville entourée de coteaux, signifie que les coteaux lui font une sorte d'enceinte.
   Entour ; bourguign. entorné. Entourer est un mot récemment fait d'entour, mot dans lequel l'n étymologique des dérivés de tour, comme tourner par exemple, a disparu.
   La forme régulière était entourner, qui a duré jusque dans le XVIe siècle : Les appareils effroyables, de quoy nous entournons la mort, MONT. 1, 90.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • entourer — [ ɑ̃ture ] v. tr. <conjug. : 1> • 1538; de entour 1 ♦ Garnir (une chose) de qqch. qui en fait le tour, mettre autour de. Entourer une ville de murailles. ⇒ ceindre, enceindre . Entourer d une clôture (⇒ clore, clôturer, enclore) , d un mur… …   Encyclopédie Universelle

  • entourer — ENTOURER. v. act. Environner, ceindre. Entourer une Ville de murailles. Le Prince étoit entouré de ses Gardes, des Seigneurs de sa Cour. Entouré, ée. participe. [b]f♛/b] On dit figurément, qu Un homme est mal entouré, pour dire, que Les personnes …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • entourer — Entourer, ou Entourner, Ambire, Circuncludere, Cingere, Circundare. Entourner aucun et l environner, soudainement pour assaillir ou defendre, Circunsistere. Entourer l ennemi de toutes pars, Hostem circunuenire. Entouré et envelopé comme d une… …   Thresor de la langue françoyse

  • entourer — Entourer. v. act. Environner, ceindre, Entourer une ville de murailles. le Prince estoit entouré de ses gardes, des Seigneurs de sa Cour. les Archers l entourerent & le menerent en prison …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ENTOURER — v. tr. Mettre, disposer autour, ou être, se tenir autour de. Entourer une ville de murailles. Ils l’entourèrent et le saisirent. Les gardes qui l’entouraient. Fig., être entouré de dangers. Entourer quelqu’un de soins. Il signifie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ENTOURER — v. a. Environner, ceindre ; ou Être, se tenir autour de. Entourer une ville de murailles. Ils l entourèrent et le saisirent. Les gardes qui l entouraient. Le prince était entouré des seigneurs de sa cour.   Il se dit quelquefois figurément. Être… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • entourer — (v. 1) Présent : entoure, entoures, entoure, entourons, entourez, entourent ; Futur : entourerai, entoureras, entourera, entourerons, entourerez, entoureront ; Passé : entourai, entouras, entoura, entourâmes, entourâtes, entourèrent ; Imparfait …   French Morphology and Phonetics

  • entourer — vt. êtorâ (Albanais, Compôte Bauges), êtourâ (Table), intorâ (Chambéry), inhtwâ (Peisey) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'entourer — ● s entourer verbe pronominal être entouré verbe passif Placer quelque chose autour de soi, avoir quelque chose autour de soi : La Lune s entoure d un halo clair à cette heure. Choisir des personnes comme compagnons, associés, etc., les avoir… …   Encyclopédie Universelle

  • S'entourer de mystère — ● S entourer de mystère se cacher, agir dans l ombre …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”