dépêche

dépêche
(dé-pê-ch') s. f.
   Lettre concernant les affaires publiques. Une dépêche du gouvernement.
   Il a bien des affaires, à cause des dépêches qu'il faut écrire partout, et à cause de la guerre, SÉV. 123.
   Le comte de Creutz, qui dans un coin lisait une dépêche, MARMONTEL Mém. IX..
   J'avais quelque envie de t'emmener à Londres, courrier de dépêches, BEAUMARCHAIS Mar. de Fig. III, 5.
   Au plur. Lettres d'un commerçant, d'un banquier à ses correspondants.
   Dépêche télégraphique, ou, simplement, dépêche, toute communication publique ou privée envoyée par le télégraphe. Recevoir une dépêche. Mander par une dépêche.
   XVIe s.
   S'elle estoit plus vieille d'un tiers, Je la prendrois plus volontiers, Car la depesche en seroit prompte, MAROT III, 178.
   Les dicts ambassadeurs faisants une depesche au roy de ces choses, MONT. I, 59.
   Quelques censeurs de ce temps ont descouvert que nous n'en feuilletasmes pas un, mais que l'après disnée fut passée à jouer au cent et à la depesche, D'AUB. Conf. II, 6.
   Le peu de respect que portent à la royne ceux qui font tous les jours des conseils à part, puis lui font passer ce qu'ils ont arresté, font des depesches, puis les lui communiquent, CONDÉ Mémoires, p. 659.
   Voy. dépêcher. Dépêche a signifié dans Marot l'action de dépêcher, d'en finir avec, et dans d'Aubigné une sorte de jeu.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
DÉPÊCHE.
   Ajoutez :
   Dépêche simple, celle qui est passible du minimum de la taxe (télégraphique).
   Dépêche recommandée, celle pour laquelle le bureau de destination transmet, par la voie télégraphique, à l'expéditeur même, la reproduction intégrale de la copie envoyée au destinataire, suivie de la double indication de l'heure précise de la remise et de la personne entre les mains de laquelle cette remise a eu lieu, Instruction à l'usage des bureaux municipaux, Paris, 1873, p. 26.
   Hâte, action de se dépêcher.
   Avec la vive dépêche d'une faim très réelle, VOLT. Dict. philos. Epopée (de Milton)..
   Ajoutez : XVe s.
   Ils [les marchands] les [les marchandises] pourroient tirer, mener et conduire...qui seroit un très grant bien et proffit pour la depesche de toute la marchandise de ce royaume, Procès-verbaux du Conseil de régence de Charles VIII, p. 22.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dépêche — [ depɛʃ ] n. f. • 1671; « lettre patente » 1464; de dépêcher 1 ♦ Lettre concernant les affaires publiques. Une dépêche diplomatique. 2 ♦ Communication transmise par voie rapide. ⇒ avis, lettre, message, missive. Anciens porteurs de dépêches. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • dépêche — DÉPÊCHE. s. f. Lettre concernant les affaires publiques. Les dépêches des Ambassadeurs. Le Roi a ordonné à l Ambassadeur par sa dépêche contre signée du Secrétaire d État.... Il a reçu sa dépéche. Sa dépêche portoit que... Il a fait un paquet de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dépêché — dépêché, ée (dé pê ché, chée) part. passé. 1°   Fait hâtivement. Ses affaires dépêchées, il sortit.    Un dîner dépêché, mangé vite. 2°   Expédié, envoyé. Une nouvelle dépêchée par le télégraphe. •   Un courrier dépêché porte cette nouvelle,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • depeche — a dispatch, from Fr. dépêche (15c.), from dépêcher to dispatch, from O.Fr. despeechier, from des + stem of empeechier to hinder (see IMPEACH (Cf. impeach)). Not directly related to dispatch …   Etymology dictionary

  • dépêche — index dispatch (promptness) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • depeche — Depeche, Depecher, Depesché, voyez Despescher …   Thresor de la langue françoyse

  • dépêche — /dā peshˈ/ (French) noun Dispatch, message …   Useful english dictionary

  • Dépêche — La Dépêche Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La Dépêche est le titre de plusieurs journaux : La Dépêche (Algérie), hebdomadaire généraliste algérien La Dépêche du Midi, quotidien… …   Wikipédia en Français

  • DÉPÊCHE — n. f. Communication officielle ou privée transmise par voie plus ou moins rapide. Service des dépêches. Sac de dépêches. Dépêche télégraphique, ou absolument Dépêche, Communication transmise par voie télégraphique. Dépêche par avion. Dépêche… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • DÉPÊCHE — s. f. Lettre concernant les affaires publiques. Il l en informa par une dépêche. Les dépêches d un ministre. Les dépêches des ambassadeurs. Envoyer des dépêches. Porter une dépêche. Il a reçu sa dépêche. Il a fait un paquet de toutes ses dépêches …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”